Chiffres clé à Redange

  • Investissement global: 4.5 M€ (60% financé par le Ministère de l'Agriculture)
  • 29 agriculteurs participants
  • Revenu électricité: 0.10 €/kWh
  • Prix fuel vers Rodange: 0.3 €/l
  • Valorisation des déchets ménagers

D'autres références et projets

Coopérative «Biogaz un der Attert» à Redange

Un projet de biométhanisation collective

Dans le cadre du protocole de Kyoto le Luxembourg s'est engagé à redurie ses emissions de gaz à effet de serre de 28% entre 2008 et 2012. Le projet de Redange se situe dans cette stratégie de developpement des énergies renouvelables et il est cofinancé par la Commission européenne au travers du réseau LSDN (Local Sustainable Development Network)

biogaz à Redange

La biomasse du site

29 agriculteurs des communes de Redange, Ell et Rambrough, dans un rayon de 6 km, apportent chaque année 27,700 m3 de lisier et 14,300 tonnes de fumier, mais aussi les plantes du maïs et betterave, entre autres, qui sont très énergétiques et augmentent le rendement de l'installation. Il est aussi prévu d'obtenir 4,000 tonnes par an de déchets ménagers de Rodange.

La prédigestion de la biomasse

Il faut trier les déchets ménagers pour éliminer des matières non biodégradables comme le verre et le plastique. Le résultat est prétraité dans un prédigesteur horizontal de type EUCO de 260 m3 et à une temperature de de 55°C. Le temps de retention est au moins 24 heures.

Le lisier des fermes est préchauffé dans 2 préfosses avant de passer dans le digesteur.

La production d'énergie

Pour la production on utilise 3 digesteurs et 3 post-digesteurs, chaqun de 1,000 m3. Chaque chaine est indépendente et permet de parer d'eventuels problèmes techniques.

Le site produit 5,800 m3 de biogaz par jour environ, et la concentration moyenne est de 55%. Le biogaz alimente un module de cogénération Energolux de 700 kWh (puissance électrique), qui produit donc 5,558,163 KWh d'électricité et 5,600,029 kWh de chaleur. Le système comprend un module de 500 kWh alimenté au biogaz et deux moteurs dualfuel (biogaz et mazout) de 100 kWh chacun.

Le bénéfice

L'électricité produite est introduite dans le reseau de la Cegedel. A peu près de 40% de la chaleur produite sert à faire fonctionner le processus pendant que le restant est achéminé sur un réseau de 750 m et sert à chauffer la piscine de Rodange ainsi que son centre sportif et les bâtiments de l'administration comunale.

Le substrat restant dans la cuve, appelé "biodigestat", est en partie solide, directement utilisable comme engrais, et en partie liquide et subit d'autres traitements.

Considératrions finales

Il est très important de considérer et optimiser l'entiereté du cycle, y compris de l'énergie nécessaire pour emmener la biomasse au site et redistribuer le biodigestat. Par exemple, un lisier frais est plus énergétique qu'un vieux de quelques semaines.
Pour la rédistribution du biodigestat le site de Rodange utilise jusqu'à 15 cuves sur 13 sites, de façon à réduire les trajets des agriculteurs.